Comment se débarrasser des branches de taille

Pour refaire ma clôture abimée, il m’a fallut avant tout couper quelques arbres pour dégager un peu le passage. Dans ces travaux, un broyeur à branches est un bon allié. En effet, les coupes de bois même de petits arbres donnent beaucoup de branches et de petits bois une fois au sol . Après avoir récupéré les buches les plus grosses pour mon poêle à bois, j’ai broyé les petites branches pour diminuer le volume et ce broyat me servira au jardin ou dans les massifs de fleurs comme paillage.

Il n’est pas toujours très facile de gérer les branches une fois coupées. Il faut, soit les transporter à la déchetterie et disposer d’un moyen de transport adapté, soit les bruler sur place mais je trouve qu’il serait dommage de ne pas valoriser cette matière première. Il est aussi possible de les laisser se décomposer mais cela nécessite d’avoir pas mal de place pour dédier une zone à cela. Le broyeur à l’avantage de diminuer considérablement les volumes, il permet de réutiliser les broyats et de les réintégrer au sol. Avec un moteur thermique et sur roues, l’appareil est très mobile, il permet de se déplacer le long de la haie plutôt que de déplacer les branches pour les emmener au broyeur. Le fait de me chauffer au bois me permet aussi de valoriser une bonne partie de mes déchets de coupe ou de taille.

Ceci est une photo du long de la clôture
Le long de la clôture
ceci est un petit tas de bûches
Les buches les plus grosses seront pour mon poêle à bois

Le broyeur à végétaux

ceci est un broyeur à branches
Les petites branches seront broyées
ceci est une photo des broyats
Le broyat obtenu
Ceci est une photo de piquets de clôture
Les piquets installés sur le passage dégagé

Préparation des buttes de culture

En ce moment, malgré les petites gelées matinales, en journée, le temps est clément. J’en profite pour refaire mes buttes de culture.

A la mise en place de ces buttes, je m’étais inspiré du livre de Jean-Martin FORTIER en faisant des planches de 75 cm de large avec entre chaque planche un passage de 45 cm. Ces cotes sont parfaites pour travailler de chaque coté de la planche. Je laisse des petits poteaux pour délimiter mes planches, c’est plus facile pour me repérer et pour conserver ces cotes après mes interventions tout au long de l’année. Mes planches font 5 M de long, j’en ai six, le reste du jardin est cultivé de manière traditionnelle ( à plat ). Faire mes planches de la même mesure me permet d’utiliser le même matériel pour chaque planche ( irrigation, filet anti-insectes…) sans être obligé de chercher le bon tuyau ou le bon tunnel pour chaque planche. C’est un gain de temps et d’argent.

On aperçoit sur la gauche de la photo, le poulailler en construction et plus loin la serre. A droite la paille et le compost

ceci est une butte de culture
Préparation des buttes de culture

Les outils

Ceci est une photo des outils de jardinage  dont la fameuse grelinette
Les outils dont la fameuse grelinette

La préparation de la butte

  1. Un passage à la grelinette dans le sens de la longueur. 2-Un passage à la grelinette dans le sens de la largeur. 3-Désherbage manuel 4-Un passage à la griffe .5-Redélimitation de la butte à la pelle-bêche. 6-Un petit coup de râteau pour ramener la terre glissée dans l’allée. 7-Une couche de compost et 8-Une couche paille.

Les mêmes planches en période de culture

Ceci est une planche culture inspirée du livre de Jean Martin FORTIER
Les mêmes planches en culture

La météo selon wunderground

Que l’on soit amateur ou passionné de données météo, à la recherche d’informations ou juste curieux, ce site est intéressant : Il permet de connaitre la météo dans le monde entier via des stations météo connectées qui envoient des informations au site. Il est possible d’y consulter la météo de la station la plus proche de chez soi en se géolocalisant, de s’inscrire comme membre et le cas échéant d’inscrire sa station météo. https://www.wunderground.com/

Ceci est la photo de la page d'accueil de wunderground
Page d’accueil wunderground

Ou trouver un désherbeur thermique efficace ?

Ou trouver un désherbeur thermique efficace sans se ruiner. Dans les lignes ci dessous, vous trouverez des solutions pour vous équiper à un prix abordable, faire le bon choix de l’appareil au moment de l’achat et l’utiliser de manière optimale.

Désherbeur thermique 4 buses et propane

Aller, on y est tous passés : Revenir du magasin avec un désherbeur thermique, sauter sur sa bouteille de butane pour le brancher dessus et se rendre compte au bout d’une matinée passée dans les odeurs de gaz, les pieds tout chauds à regarder brûler une malheureuse flamme jaune bien loin de la flamme bleue promise qu’on ne s’en sortira pas avec ça. Et 8 jours après se rendre compte que l’herbe repousse de plus belle. Et voilà le désherbeur thermique terminera sa vie accroché dans le garage pour faire un abri aux araignées. Si vous ne l’avez pas vécu tant mieux pour vous moi si ! Mais il y a des solutions et cette méthode peut être très efficace si l’on suit quelques règles simples.

J’étais et je reste convaincu du principe ( choc thermique de la plante, brulage des parties aériennes de la plante et donc blocage de la photosynthèse ) mais pas du matériel, alors je me suis obstiné, j’ai cherché, essayé, testé, constaté et….réussi à maitriser la bête !

Aujourd’hui, les offres de désherbeurs thermiques fleurissent de 30 à 3000 Euros et oui, il y a une sacré fourchette ! Et je pense qu’il y en a aussi qui se gavent. Soyons raisonnables, pour un particulier, un équipement correct et efficace peut se situer entre 80 et 150 Euros.

Le colis référence 1076

DANS TOUS LES CAS : Partez sur un matériel équipé pour travailler au PROPANE. Les caractéristiques de ce gaz sont plus adaptées à une utilisation en extérieur même par grand froid, la pression du gaz est plus importante. Ces différences sont DETERMINANTES pour un DESHERBAGE EFFICACE

Vérifiez que le détendeur spécifique propane est inclus à votre matériel, si vous l’achetez séparément il vous en coutera environ 20 euros de plus. Vérifiez que le tuyau vendu avec votre matériel est bien compatible propane ( c’est marqué dessus).

EVALUER SES BESOINS, c’est primordial

Grande allée bien droite .Le travail est plus facile en trainant la bouteille sur un chariot.

Qu’est ce que je souhaite désherber ( des allées, des bordures,des buttes de jardin pour faire des faux semis) ? quelle surface, quelle configuration ( grandes allées droites, petites allées sinueuses, petits espaces peu larges avec des obstacles ( pots de fleurs jardinières, arbustes ,) ? Une fois tout cela analysé, regardez ce que vous offre le marché et à quel prix ? Il y a bien sûr internet, mais vous ne verrez pas le matériel, vous ne sentirez pas la prise en main, vous ne pourrez pas évaluer la qualité des matériaux qui compose votre matériel. Je vous conseille vivement un achat en magasin. Vous aurez en plus les conseils du vendeur. Me concernant, j’ai trouvé mon matériel dans un magasin « espace émeraude ». pour ceux qui ne connaissent pas : https://www.espace-emeraude.com . La marque de mon désherbeur thermique et les modèles proposés : https://www.les-produits-star.com/categorie-produit/desherber/. Votre choix devra se porter également sur la largeur 1, 2, 3, 4 buses selon la largeur que vous voulez traiter en une seule fois sachant qu’il y a des modèles modulables et qu’il est possible de monter un support une ou deux buses sur un désherbeur acheté au départ en 4 buses. Cette marque propose tout un tas de déclinaisons possibles ainsi que des accessoires. Globalement, pour des espaces de désherbage restreints, sinueux ou difficiles d’accès choisissez une largeur d’une ou deux buses à l’inverse si vos espaces à désherber sont grands, larges et linéaires optez pour du 3 ou 4 buses. Selon les terrains ou configuration de chacun, il faudra parfois travailler avec plus ou moins de buses pour le même terrain mais ces appareils sont modulables.

LA SECURITE

Votre tenue de travail doit être IMPERATIVEMENT en matière ININFLAMMABLE Ex : Chaussures de travail en cuir, vêtements en coton. Pour l’allumage du désherbeur, prévoyez un allume-gaz cela vous évitera des brûlures à l’allumage des buses. Avant de commencer à travailler dégagez sur la zone les feuilles mortes ou la paille ces appareils peuvent déclencher un FEU en moins de temps qu’il ne faut pour le dire surtout par temps sec et/ou venteux ( cela m’est arrivé ). Dans des zones très proches d’herbes sèches ou de matières inflammables, préférez un désherbage au vinaigre blanc. Prévoyez absolument à proximité de votre zone de travail une alimentation en eau pour éteindre un éventuel départ de feu ( un tuyau d’arrosage alimenté en eau avec une lance au bout ou une douchette multi jets).

LA METHODE et des prix

Sur une petite surface, il est possible de laisser la bouteille de gaz à un endroit dans l’allée et de de se déplacer avec le tuyau du désherbeur thermique ( souvent 4 ou 5 mètres ) , de déplacer la bouteille et ainsi de suite mais sur de grandes longueurs on gagne du temps à se déplacer avec la bouteille en avançant de manière linéaire dans l’allée sans s’arréter. Les chariots vendus dans les offres promotionnelles et ajoutés aux désherbeurs thermiques sont (très) souvent de petite qualité. Les chariots de qualité vendus individuellement sont souvent très chers. Me concernant, j’ai acheté un diable à LIDL pour 21 Euros , il fait très bien l’affaire, il me permet de faire suivre ma bouteille de gaz au fur et à mesure que j’avance dans mon allée. J’ai fixé la bouteille avec une sangle sur le chariot. Il y a aussi pour les terrains très accidentés ou non accessibles avec un chariot le principe du sac à dos pour mettre une petite bouteille de gaz genre » cube » sur son dos ce qui libère les mains mais l’autonomie est inférieure si l’on compare à une bouteille de gaz standard. C’est donc à voir en fonction de la surface à désherber. Il faut aussi savoir qu’à partir de 4 buses, le poids du désherbeur devient vite fatiguant. Pour pallier à cela, il existe aussi des petits chariots pour fixer le désherbeur dessus il reste ainsi en appuie sur le sol pendant le travail mais tout cela engendre évidemment un coup supplémentaire. Pour ma part, je mets une sangle ou une ficelle en bandoulière pour soutenir la lance et soulager ainsi son poids. Ces petites astuces m’ont permis de m’équiper en totalité pour environ 110 Euros : Environ 90 Euros le désherbeur thermique complet ( colis 1076 ) et environ 21 Euros le diable Lidl. A titre de comparaison, un kit avec le même désherbeur, un porte bouteille sac à dos et un support de rampe pour le désherbeur m’aurait couté environ 290, 00 Euros

Le diable du magasin Lidl

LE DESHERBAGE

Si votre herbe est vraiment haute et dense sur la zone que vous souhaitez désherber, il peut être intéressant de passer un coup de tondeuse ou de débroussailleuse avant d’attaquer le désherbage thermique vous serez plus efficace et vous économiserez du gaz. La consommation de gaz est très variable en fonction de la densité de l’herbe sur l’allée et la manière dont vous travaillez mais je dirais que pour une bouteille de gaz standard de 13 Kg, 6 à 8 heures de travail sont possibles.

Aller c’est parti…

Montez votre appareil selon les consignes de la notice d’utilisation du fabricant. Ouvrez la bouteille, allumez vos buses, réglez la puissance de votre appareil en faisant en sorte d’obtenir un mode veilleuse quand vous n’appuyez pas sur la gachette de puissance, avancez lentement sur la zone. Maintenez vos buses à 10 ou 15 centimètres du sol, envoyez la puissance en appuyant sur la gachette au moment ou vous voulez désherber( il faut 2 à 3 secondes de temps de passage au dessus de l’herbe à détruire ) ne cherchez pas à bruler complétement l’herbe lors de votre passage ça ne sert à rien il lui faut simplement un choc thermique ). Relâchez la gachette pour repasser en mode veilleuse dans les zones ou il n’y a pas d’herbes à bruler. Gardez à l’esprit que la chaleur dégagée à proximité des buses en mode pleine puissance est très importante donc attention à ne pas trop frôler vos plantations. Ne cherchez pas non plus à ne pas oublier une seule herbe, faites votre passage, lent et régulier en utilisant toute la largeur de votre appareil. Le lendemain de votre passage, vous verrez nettement le résultat de votre travail. Puis 8 jours plus tard, refaite un passage vous verrez nettement les zones oubliées la dernière fois qu’il faudra parfaire, vous verrez aussi sur certaines zones des herbes qui commencent à redémarrer et oui, la nature se défend. Refaite un passage lent et régulier comme la dernière fois. Au fil du temps vous constaterez que votre zone se désherbe et que les passages peuvent être espacés. Soyez vigilants au début : De temps en temps même si vous ne refaite pas la zone complète donnez un » coup » ou vous voyez du « vert » d’ou l’intérêt d’avoir un système qui vous permet de mettre 1,2 ou 4 buses vous pourrez ainsi adaptez votre largeur en fonction du travail et économisez de la fatigue et du gaz. Soyez patients et persévérants si vous appliquez toutes ces règles le système fonctionne parfaitement et vous retrouverez rapidement de belles allées. Bon courage, à bientôt. Thierry

Fabriquer une houe

ceci est une houe maraichere

La houe maraichère, bien pratique cet outil appelé aussi pousse-pousse ou cultivateur et utilisé depuis des lustres. Mais voilà quand j’ai regardé les prix de ce matériel j’ai eu le vertige 😦 . J’ai donc décidé de me lancer dans l’auto-construction et comme à mon habitude j’ai commencé par regarder ce que j’avais comme matériaux à la maison, j’ai tout trouvé le nécessaire à cette auto-construction. Tout est en matériaux de récup. : La roue c’était une ancienne roue que j’avais récupéré sur un vieux poste à souder sur chariot ( roue pleine de 20 Cm de diamètre ). 20 centimètres c’est le minimum mais elle pourrait aussi être un peu plus grande .Les tubes sont tous des tubes que j’avais à la maison cela explique les différences de couleurs 🙂 Tous les tubes utilisés pour cette fabrication font 22 mm de diamètre extérieur et 3 mm d’épaisseur ( sauf le tube porte outil, la cote est sur les photos). Toutes les tôles utilisées font 4 mm d’épaisseur récupérées aussi sur le vieux poste à souder ( c’était la tôle du chariot ). Les outils sont, soit de vieux outils recyclés, soit de ma fabrication dans de la tôle plus ou moins épaisse selon les besoins en résistance ( la lame du sarcloir est faite dans la tôle d’une vielle pelle).

Volontairement, je n’ai pas fait de poignée au bout des manches, je déplace mes mains le long du tube afin d’obtenir la position optimale de la houe en fonction du travail que je fais, j’affine le réglage avec en modifiant la hauteur de mon outils dans le porte outils. Sur le porte outils, j’ai soudé une petite tôle sur la vis de serrage pour faire un petit « papillon » ce qui m’évite ainsi d’avoir toujours une clef dans ma poche.

Fabriquer une houe maraichère les photos et les cotes

auto-construction houe maraichère, cultivateur ou pousse-pousse
Houe maraichère
fabrication houe maraichère ou pousse-pousse
Houe maraichère
auto-construction houe maraichère
Houe maraichère
houe maraichère auto-construite
outils pousse-pousse
Les outils de la houe

Mon avis sur la houe maraichère. c’est un outil qui permet de gagner du temps au jardin tout en diminuant la fatigue. Une multitude d’outils peut être adaptée à la houe. Ce matériel est cher à l’achat si l’on veut un outil de bonne qualité. Cet outil est relativement facile à construire avec des matériaux de récupération ou d’occasion ce qui diminue considérablement son coût.

Mon avis sur le semoir Earthway

ceci est un semoir manuel
Semoir Earthway

J’ai acheté ce semoir earthway il y a environ un an. J’en suis très satisfait, il est polyvalent, léger, robuste et fiable. Au jardin, il plante de manière efficace toute sortes de graines ( salade, radis, haricots, betteraves …).Il est livré avec 6 disques pour différentes semences inclus et il est possible d’acheté 5 disques supplémentaires. Afin d’obtenir une polyvalence optimale, je vous recommande d’acheter les 5 disques optionnels. Il est livré avec une notice complète. Les réglages sont très faciles, il est vite mis en service. Il y a aussi un document pdf complet en Français ici . Lors de vos premières utilisations faites quelques essais sur une table afin de comprendre le fonctionnement de votre semoir de jardin et de vous assurer que vous avez choisi le bon disque pour la bonne graine. Vous pourrez ainsi récupérer vos graines. Ces quelques essais vous permettront d’utiliser par la suite votre semoir en pleine terre dans les meilleures conditions.

Ou le trouver en France ? Ce semoir manuel de jardin est référencé chez bon nombre de revendeurs de graines ou d’outils de jardin vous n’aurez aucun mal à vous le procurer. J’ai acheté le mien ici, j’ai trouvé sur ce site des conseillers et conseillères sympathiques, à l’écoute et très professionnels. Un prix très bien placé et j’ai trouvé un petit cadeau dans mon colis :). Que demander de plus ?

Son prix : 220 à 230 euros avec les disques optionnels

Mon avis : Un semoir manuel de jardin d’un très bon rapport qualité/prix et surtout très polyvalent. Il est moins efficace pour les très très petites graines comme les graines de navets qui se coincent derrière le disque. Dans ce cas voyez mon article spécial semoir petites graines ici .

Mon avis sur le semoir Glaser

Le semoir Glaser

Ceci est une photo du semoir glaser
Semoir glaser

J’ai acheté ce semoir glaser l’année dernière juste avant mes premiers semis au jardin. Je ne regrette pas mon achat. Les semis sont faciles et rapides , l’économie de graines est importante et les semis sont réguliers. Ce semoir est de très bonne qualité ( fabrication Suisse ), il est solide, précis, efficace et très simple à utiliser. Il est tout d’abord dédié aux petites graines ( du navet aux radis en passant par la salade et les carottes n’y pensez pas pour les haricots ou le maïs !)

Le Semoir : C’est un semoir manuel à tirer. Il est équipé d’une trémie avec capot et réglage de densité, d’un axe , de deux roues, d’une goulotte, d’une roue arrière lourde pour tasser le semis, d’un emplacement prévu pour insérer un manche. Ici vous trouvez toutes les caractéristiques du semoir . http://www.glaser-swissmade.com/englisch/Art800.html . C’est le site du fabricant.

Le fonctionnement : En tournant, les roues entrainent l’axe qui récupère les graines dans la trémie (avec une densité variable selon le réglage que vous aurez effectué sur la petite brosse de la trémie)et les laisse tomber dans la goulotte qui les dirige au sol dans le rayon creusé simultanément par le semoir à la profondeur choisie ( la profondeur du semis est réglable en baissant ou relevant le manche du semoir en tirant), la roue arrière tasse le semis. Un arrosage et le tour est joué !

Conseils de réglages : Au début, faites un test pour vous assurez de la bonne densité du semis et voir si vos réglages sont les bons. Procédez de la manière suivante : Prenez un rouleau de sopalin ou de papier toilette ( environ 1 mètre trente ), posez le sur une table , placez de chaque coté en coinçant les bords du papier dessous, deux petites planchettes ( d’à peu près la même longueur que le papier et d’une épaisseur suffisante pour que la goulotte du semoir passe juste au dessus du papier quand les roues circulent sur les planchettes. Faites d’abord un réglage approximatif : Diamètre du trou : Enlevez les roues en les tirant hors de l’axe. Choisissez le trou qui correspond le mieux à la taille de votre graine. Remontez vos roues en réglant l’axe pour que le trou choisi se trouve au centre du semoir. Réglez la brosse juste au dessus de l’axe ( souvenez vous ou notez sur le semoir ou sur un papier dans quel sens le bouton de réglage fait remonter la brosse et dans quel sens il la fait redescendre, videz un peu des graines choisies dans la trémie, faites tourner les roues à la main (dans le même sens que le fonctionnement du semoir si il était au sol)une fois votre semoir amorcé faites le rouler sur les deux planchettes sur une longueur d’un mètre et regardez ce qui tombe de graines sur le papier. Vous pouvez ainsi savoir ce que vous semez de graines au mètre . Affinez votre réglage : Ajustez en fonction de la densité de semis que vous souhaitez en soulevant un peu plus ou un peu moins la brosse ( attention votre brosse ne doit jamais s’écraser sur l’axe en position minimum, elle doit simplement l’araser ) si vous trouvez que même en relevant la brosse la densité n’est pas suffisante, choisissez le diamètre de trou supérieur. A chaque graine que vous utilisez, notez le réglage effectué ce sera plus simple lors de la prochaine utilisation pour la même graine.

Mon avis : Les matériaux de ce semoir sont d’une excellente qualité, il est fabriqué pour durer ! Il donnera satisfaction aux plus exigeants d’entre nous. Son prix : Il faut compter environ 150 Euros. Ou le trouver ? En France, il semble assez difficile à trouver chez les revendeurs habituels, Prenez contact à cette adresse et demandez le revendeur le plus proche de chez vous : http://www.glaser-swissmade.com/englisch/Contact.html